Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Vassivière : le Solstice d’été s’illumine

Monts-et-Barrages

Vassivière : le Solstice d’été s’illumine

Chaque année, l’oeuvre de François Bouillon, « Solstice d’été » est réactivée dans le bois de sculptures de l’île. Cette installation de l’artiste originaire de la région, date de 1984.

Chaque année, l’oeuvre de François Bouillon, « Solstice d’été » est réactivée dans le bois de sculptures de l’île. Cette installation de l’artiste originaire de la région, date de 1984.

Elle est composée de blocs de granite ; elle est réactivée à l’aide de flammèches qui symbolisent l’entrée dans la période estivale. Ce jeu de granite et de soleil peut rappeler le site préhistorique de Stonehenge, situé non loin de Salisbury en Angleterre, où les rayons du soleil s’alignent uniquement à la fin du mois de juin, au solstice.
Cet artiste est autodidacte ; il a commencé à créer dans l’atelier de son grand-père lui-même artiste. Son approche artistique est protéiforme ; il s’exprime à travers la photographie, le dessin mais aussi par l’installation de pièces usant de matériaux d’origine naturelle ou organique comme les plumes et les os par exemple. Délaissant la peinture qu’il juge insatisfaisante dans les années 70, il s’intéresse à l’ethnologie et l’archéologie ; sa démarche est avant tout impulsive avant que d’être intellectuelle.
À la critique d’art Anne Tronche, il avait expliqué que son « travail cherche à créer des équivalences entre des gestes communs, des cultures rurales, des émotions physiques, des formes marquées par des archétypes culturels. » Chacun de ces mots est perceptible dans son Solstice d’été installé dans le Bois de Sculptures de l’île.

Continuer La Lecture
Annonce Abonnement 1€
Vous aimerez aussi...

Plus Monts-et-Barrages

Haut De Page