Une nouvelle région, un nouveau nom

Publié le 11 mai 2016 | Actualité / Ouest-Limousin

L'assistance pendant la présentation à Rochechouart.

L’assistance pendant la présentation à Rochechouart.

Le choix apparaît bien difficile. Il y a quelques mois était créée une nouvelle région administrative réunissant l’Aquitaine, le Poitou Charentes et le Limousin. À l’issue des élections des conseillers régionaux et de l’installation des instances de cette nouvelle entité, la question de lui trouver un nom s’est posée. Un collège de 22 membres (11 élus et 11 experts historiens ou géographes) se réunit depuis quelques semaines avec pour mission de faire des propositions aux élus qui décideront le 20 juin.

En attendant, 12 réunions publiques sont organisées dans cette nouvelle grande région. C’est ainsi que s’est tenue à Rochechouart le 2 mai une de ces rencontres avec le public. Près d’une centaine de personnes avait répondu à l’invitation pour écouter et donner un avis. Parmi cette assistance, le maire de Rochechouart, ancien vice-président de la région Limousin, Jean Marie Rougier, Anne Marie Amoster Rodriguez, conseillère municipale à rochechouart et élue de la nouvelle région, des élus locaux mais aussi des historiens du Limousin et des habitants de Rochechouart. C’est Anne Marie Cocula, ancienne vice- présidente du conseil régional de la région Aquitaine, universitaire et historienne qui a présidé ces débats pour essayer de trouver un nom au nouvel ensemble.

Ce nom, cette dénomination, « cette identification »,  » cette marque reconnaissable » semble bien difficile à trouver. Entre les paroles empreintes d’un peu de nostalgie de ceux qui craignent la disparition définitive du nom Limousin (qui aura sans doute bien du mal à conserver son identité), les propositions des géographes qui se réjouissent de la création de ce nouveau territoire ouvert naturellement sur la mer et le sud et les historiens qui se réfèrent à un passé, et la volonté affirmée de trouver une identification qui sera définitive et tournée vers l’avenir, il s’avère que le choix à faire s’avère un peu compliqué. Les longs échanges qui ont lieu à Rochechouart ce soir ont témoigné de cette difficulté.

Ceux qui n’ont pu participer à cette réunion ont encore la possibilité de donner leur avis par internet sur le site internet de la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes ; ils sont déjà plus de 40 000 internautes à l’avoir fait. La décision définitive sera prise par les élus le 20 juin prochain et chacun peut encore participer à ce choix.

Alors, Aquitaine, Aliénor, Aquitaine Limousin Poitou Charentes… ils vous reste quelques jours pour faire vos propositions sur le net.