Une acquisition exceptionnelle à l’Espace Météorite

Publié le 22 mars 2017 | Une

Paul Rougier, président de Pierre de Lune, à droite sur la photo présente l’échantillon.

Il existe de part le monde divers cratères d’impact de météorite. L’un des plus spectaculaire par sa taille (300 km de diamètre) et par son âge (plus de 2 milliards d’années d’ancienneté) se trouve en Afrique du Sud à 120 km au sud ouest de Johannesbourg. Il s’agit du cratère d’impact de Vredfort.

L’astéroïde qui frappa la Terre à Vredefot est l’un des plus importants à avoir jamais heurté la Terre et le site est un des rares cratères à anneaux alors que ceux – ci sont plus fréquents sur la Lune. Le dôme au centre du cratère a d’abord été considéré d’origine volcanique mais les investigations avec les technologies modernes ont permis de prouver définitivement l’origine impactique après les travaux des scientifiques entre 1961 et 1995. En 2005, le dôme de Vredefort a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco pour son aspect paysager et son intérêt scientifique. Les cônes de percussion et les brèches d’impact y sont particulièrement remarquables.

Un spectaculaire échantillon de roche.

Chacun peut reconnaître des similitudes avec l’astroblème de Rochechouart Chassenon même si la taille (plus petite) et l’âge (plus récent) sont différents. À Rochechouart, l’espace musée Pierre Pellas présente de très nombreux échantillons issus du territoire de l’astroblème. Cette remarquable collection vient de s’enrichir d’un spectaculaire échantillon provenant du cratère de Vredefort. Cette pièce est unique par son origine, sa beauté et ses dimensions spectaculaires: pesant 900 kg, elle se présente sous la forme d’une masse de 20 cm d’épaisseur, de 1.50 m de haut et 1.20 m de large. Ces couleurs sont particulièrement chatoyantes. Son intérêt est surtout scientifique et pédagogique et elle vient compléter judicieusement la présentation du musée.

L’installation de cet échantillon a donné lieu à une sympathique réception qui réunissait tous les acteurs qui se sont impliqués dans la réussite de ce projet.

La Réserve Naturelle de l’Astroblème de Rochechouart- Chassenon, l’association Pierre de Lune et les collectivités locales ont accompli un long travail pour faire l’acquisition de cette pierre.

 Avant de dévoiler le précieux échantillon, Paul Rougier, président de l’association Pierre de Lune, avec beaucoup d’émotion, par la lecture d’un message de Brigitte Zanda du Muséum national d’histoire Naturelle mettait en avant l’importance de cet événement mais aussi le long et fastidieux travail pour faire aboutir cette acquisition. Depuis 2015, l’association Pierre de Lune, après consultation de la Réserve et de la POL a décidé au prix de démarches administratives et de plusieurs mois de transport a réussi à transformer l’essai. Le spectaculaire échantillon est installé à Rochechouart.

Jean Luc Allard, vice président de la POL a rappelé l’investissement de la communauté de communes dans le fonctionnement de la Réserve et le travail important mené avec Pierre de Lune. La réalisation du sentier d’interprétation et la mise en place très prochaine du Centre de Recherche qui devrait faire de Rochechouart une référence mondiale de la recherche scientifique sur les impactites sont autant d’éléments qui vont permettre la mise en valeur du site de l’astroblème. Les premiers forages sur le site de la réserve devraient avoir lieu en septembre.

De nombreux élus assistaient à cet événement ainsi que les animateurs scientifiques et le responsable de la Réserve, Pierre Poupard.

L’espace Paul Pellas, musée de la Météorite où l’on peut découvrir l’extraordinaire échantillon venu d’Afrique du Sud est situé 16 rue Jean Parvy à Rochechouart.