Saint-Léonard : la Municipalité modernise ses écoles

Publié le 27 juillet 2016 | Actualité / Monts-et-Barrages

st-leo - ecoles

La plonge du restaurant scolaire a été changée pour des raisons ergonomiques et écologiques.

L’équipe du restaurant scolaire et les élus se sont engagés dans une démarche anti-gaspillage et de réduction des déchets. La municipalité a également équipé 3 classes de Vidéo Projecteurs Interactifs (VPI). 

En partenariat avec le SYDED, une animation a été menée au restaurant scolaire mais aussi dans les classes afin de sensibiliser les enfants au gaspillage alimentaire : se servir raisonnablement, goûter avant de se servir si on craint que le plat ne soit pas à son goût…

Une pesée a été faite sur une semaine et le restaurant scolaire est en dessous de la moyenne nationale avec une pesée moyenne de 74g par enfant (la moyenne nationale est de 110 g/enfant).

Pour limiter la production de déchets les coupelles plastiques ont été remplacées par des coupelles en porcelaine. Ces coupelles servent pour les desserts « fait maison » ou les entrées. Les épluchures des fruits et légumes sont compostés. Dans une démarche qualité, l’approvisionnement se fait majoritairement en circuit court, auprès de producteurs et de commerçants locaux.

Une nouvelle plonge

Cet équipement dont le coût est de 13640 € répond à des attentes ergonomiques pour faciliter le travail de l’agent mais aussi il est moins énergivore, moins gourmand en eau et en détergeant.

Les tarifs (appliqués de septembre 2016 à septembre 2017) du restaurant scolaire, votés au conseil municipal du 7 juillet sont : Maternelle 2,38 € ; Pique-nique maternelle 2,38 € ; Elémentaire 2,48 € ; Extérieur commune 3,38 € ; Adulte (sur autorisation de M. le Maire) 6,80 € ; Stagiaire (délibération du 08/04/2015) 3,55 € ; Repas facturés à l’ALSH pris par les enfants le fréquentant (enfants commune et extérieur commune) 2,48 €.

Pour les familles résidant sur la Commune, à partir du 3e enfant, les tarifs sont minorés de 50 %.

Des VPI dans les classes

Ces vidéos projecteurs interactif sont installés dans une classe de CP, de l’Unité Localisée d’Inclusion Scolaire (ex CLIS) et la salle informatique.

Ces équipements ont coûté 10 000 euros : 3 VPI, 3 tableaux blancs et 5 ordinateurs portables pour l’école élémentaire, plus un ordinateur portable pour l’école maternelle.

Un vidéo projecteur interactif (VPI) doit être connecté à un ordinateur et permet de transformer n’importe quelle surface libre en surface interactive, qu’il s’agisse d’un tableau classique ou d’un mur. À la différence de la dalle d’un tableau blanc interactif (TBI), la surface de projection interactive du VPI n’est pas tactile. Doté d’une ultracourte focale, le VPI fonctionne avec un stylet, qui remplace la souris de l’ordinateur et permet de cliquer, d’écrire et de modifier les documents depuis la surface de projection interactive.

Les avantages du VPI sont multiples : réduction des ombres, adaptabilité à toutes les surfaces et facilité d’utilisation. Cependant, l’usage du stylet est obligatoire et exclusif, car la surface de projection est dite « morte » par défaut, ce qui rend impossible l’usage des doigts en remplacement du stylet. Le VPI convient particulièrement aux cours à faible effectif auxquels il apporte une valeur ajoutée indéniable.

Depuis une dizaine d’années, ce type d’équipements est devenu indispensable dans les salles de classes. « Notre commune était très en retard et la Municipalité actuelle continuera à équiper les classes, en accord avec les enseignants. Pour équiper l’école Gay-Lussac, des travaux importants de connexion à Internet devront être effectués » précise-t-on à la mairie de Saint-Léonard.