Saint-Junien s’engage pour protéger les hirondelles

Publié le 14 avril 2016 | Actualité / Ouest-Limousin

La SEPOL représentée ici par  Jean-Paul Ollier et  Céline Régnier a offert l' Atlas des oiseaux limousins qu'elle a publié en 2014-2015 à la mairie de Saint-Junien, ouvrage répertoriant les différentes espèces et leur localisation...

La SEPOL représentée ici par Jean-Paul Ollier et Céline Régnier a offert l’ Atlas des oiseaux limousins qu’elle a publié en 2014-2015 à la mairie de Saint-Junien, ouvrage répertoriant les différentes espèces et leur localisation…

Le mercredi 6 avril une convention de partenariat a été signée dans la salle des Fêtes de La Bretagne entre la Mairie de Saint-Junien et la SEPOL (Société pour l’Étude et la Protection des Oiseaux en Limousin).

Partant du constat qu’il y avait de nombreuses hirondelles de façades installées à la salle des Fêtes de la Bretagne et que la population de cette espèce est en nette diminution depuis plusieurs dizaines d’années, la Mairie de Saint-Junien a décidé de devenir partenaire de la SEPOL pour la préservation des colonies d’hirondelles.

Elle a donc pris l’engagement de maintenir les nids d’hirondelles de fenêtre en place en cas de travaux sur les bâtiments communaux pendant la période de nidification (mi-mars, mi-octobre), à les remplacer si leur destruction ne peut être évitée hors période de reproduction. Pour cela elle s’est engagée à acheter des nichoirs ainsi que des planchettes antisalissure pour protéger les bâtiments communaux des fientes d’oiseaux. La salle des fêtes de la Bretagne fait partie des premiers bâtiments communaux équipés de planchettes antisalissure. D’autres suivront dès lors que la présence d’hirondelles sera établie.

Pour en savoir plus sur les hirondelles: http://hirondelles.sepol.fr.