Saint-Junien : En carton mais pas en toc !

Publié le 10 juillet 2014 | Actualité / Ouest-Limousin / Une

expo rené boisneau

Guy-Loup, le fils de l’artiste, retrouve les histoires racontées par son père dans ses créations

Lorsque l’on parle d’exposer des cartons, c’est habituellement plutôt dans le milieu de la tapisserie. Pourtant, les œuvres de René Boisneau exposées jusqu’au 27 juillet à la Halle aux Grains tiennent plus des vitraux.

Guy-Loup, son fils, présentait les vitraux-cartons de son père lors du vernissage de cette exposition originale et tentait de se souvenir de ce qu’on y trouve… Il faut dire que chaque œuvre renferme de nombreux personnages, des histoires, des souvenirs, des rébellions… «La nuit, je l’entendais percer ses cartons…» se souvient Guy-Loup qui garde vivant ce travail à travers les expositions qui commencent à se multiplier. «On nous demande de plus en plus d’exposer les cartons et c’est bien de ne pas les garder chez nous mais d’en faire profiter tout le monde».

Et il serait dommage de ne pas découvrir, en effet, ce travail minutieux et les inspirations multiples d’un artiste original qui a su inventer une technique surprenante qui trouve tout son intérêt dans l’installation présentée et qui propose aussi d’entendre les commentaires inspirés de son auteur.