RN 141 : Une aire de nature…

Publié le 10 juillet 2014 | Actualité / Ouest-Limousin / Une

aire de repos - Erice Berte

Le chef de projet, Éric Berte, présente les aménagements et mises en valeur de cette aire.

C’est le 3 juillet qu’a été inaugurée l’aire du Loubier, sous une averse qui justifiait à elle seule l’utilité d’un tel lieu pour pouvoir se mettre à l’abri et se reposer lorsque les conditions de circulation ne permettent pas de rouler confortablement.
Pour trancher le ruban, aux côtés du sou préfet Nathalie Valleix, c’est le vice-président du Conseil Régional Gérard Vandenbroucke qui avait fait le déplacement et soulignait que «s’il est étonnant que la Région intervienne sur une route, c’est bien pour le développement économique et pour la sécurité routière que le Limousin a investi 8,1 millions d’euros au total dans l’opération de réalisation de la RN 141 entre la Barre et le Breuil dont près de 540 000 euros pour cette aire de repos assez exceptionnelle en France.

En effet, en plus d’être remarquable pour son organisation et la participation des collégiens de Saint-Junien qui ont travaillé sur l’écologie autour de ce projet (1), l’aire du Loubier est l’un des quatre sites dans le pays permettant de peser les poids lourds sans imposer leur arrêt total. «C’est un gain de temps mais aussi c’est bien plus appréciable pour les chauffeurs qui n’ont rien à se reprocher et qui se plient plus volontiers aux contrôles quand ils n’ont pas à descendre pour rien» avouaient les représentants de la gendarmerie présents pour l’occasion.

Ce sont un peu plus de 7 hectares qui ont été ici utilisés pour installer cet espace de repos pour les automobilistes et camionneurs qui circulent dans le sens Limoges-Angoulème.

Sur les 32 places de stationnement, 5 sont accessibles aux personnes à mobilité réduite (tout comme le sont 2 des tables de pique-nique). On trouve aussi dans cet espace 6 places pour les cars, 36 pour les poids lourds, 4 pour les caravanes et 5 pour les motos… De quoi accueillir pas mal de monde à la sortie de Limoges !

Conçue dans l’objectif d’offrir aux personnes traversant la région une véritable découverte de sa diversité et de la richesse de ses milieux naturels, sa conception marque une nouvelle étape dans la prise en compte des enjeux environnementaux dans une grande opération d’infrastructure. C’est pourquoi cette aire est un véritable point de découverte et de mise en valeur du patrimoine et de l’environnement.

(1) Le projet de l’aire de repos a servi de support à la sensibilisation d’une classe de 6e du collège Louise Michel à la prise en compte du développement durable dans une opération d’aménagement. Le travail des élèves, échelonné sur trois années scolaires, a permis la conception de panneaux implantés sur l’aire pour l’information de ses usagers. Cette action pédagogique s’inscrit dans le cadre de la déclinaison régionale de la convention passée entre le ministère de l’éducation nationale et le ministère de l’écologie sur la thématique du développement durable en milieu scolaire.