Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Reconfinement : la réaction de Jean-Claude Leblois

Haute-Vienne

Reconfinement : la réaction de Jean-Claude Leblois

Dès l’annonce du second confinement, le président du Conseil départemental assurait du maintien des services publics dans le département.

Dès l’annonce du second confinement, le président du Conseil départemental assurait du maintien des services publics dans le département.

 «Le Président de la République a annoncé hier soir de nouvelles mesures exceptionnelles pour freiner la propagation de la Covid-19. Alors qu’un nouveau confinement d’une durée minimale de quatre semaines débutera dans quelques heures, notre priorité est de protéger les Haut-Viennois tout en maintenant les services publics départementaux afin de venir en aide aux personnes les plus fragiles et les plus isolées. 

Il est nécessaire d’agir ensemble pour enrayer cette deuxième vague qui, bien qu’annoncée, surprend le corps médical, notamment en Haute-Vienne, par sa virulence. Sans anticipation du gouvernement, sans investissement notable au profit du service public de santé, sans vaccin ni traitement pour contrer ce virus très contagieux et très pathogène, il est impératif d’en briser au plus vite les chaînes de transmission ; comme il est impératif de se préparer à faire face à une tempête sociale et à une véritable casse économique. 

Les Départements – oubliés de l’allocution présidentielle – ont pourtant agi avec engagement depuis le début de la crise sanitaire, compensant à plusieurs reprises les manquements de l’Etat (fournitures et masques et autres matériels de protection, versement de la prime Covid-19 aux professionnels de l’aide à domicile…). Au commencement de cette nouvelle épreuve, le Département de la Haute-Vienne assure qu’il sera à nouveau pleinement mobilisé pour assurer ses missions de solidarité humaine. 

Les Maisons du département maintiendront leur activité au plus près de nos concitoyens les plus précaires qui subissent de plein fouet les effets dévastateurs de cette crise. En lien étroit avec l’Education nationale, le Département veillera également à ce qu’un haut niveau de service soit maintenu dans les collèges, pour assurer un enseignement de qualité dans les meilleures conditions sanitaires possibles. Au-delà de ses compétences propres, la collectivité est prête à réactiver rapidement un certain nombre d’actions mises en place au printemps au bénéfice du monde économique, associatif, culturel et touristique. 

En cette période si particulière, j’invite chacune et chacun d’entre nous à faire preuve de solidarité et à poursuivre ses efforts pour lutter efficacement contre ce virus. Soyez assurés de la mobilisation pleine et entière de vos élus, ainsi que des agents de la collectivité qui seront une nouvelle fois à vos côtés.» 

Le Département de la Haute-Vienne prend donc des mesures portant à la fois sur l’organisation interne de la collectivité et sur les conditions lui permettant d’assurer la continuité des missions de service public. 

 Le coeur d’action du Département étant la solidarité, sa volonté est de tout mettre en oeuvre afin que les plus fragiles ne soient pas davantage pénalisés par cette crise sanitaire. C’est pourquoi, les Maisons du Département restent ouvertes aux horaires habituels sur tout le territoire, tout comme l’Hôtel du Département à Limoges. Les usagers pourront ainsi effectuer toutes leurs démarches, qui seront ensuite traitées dans les meilleurs délais. Les agents des routes restent mobilisés, afin d’assurer, là aussi un maintien optimal du service public. 

 Concernant les collèges, le Département mettra en oeuvre les mesures qui s’imposent dès connaissance du protocole défini par le gouvernement pour accueillir élèves, équipes pédagogiques, administratives et techniques dans les meilleures conditions possibles dès la rentrée du 2 novembre. 

 Les structures départementales accueillant du public seront fermées à partir de demain et pour une durée d’un mois, dans l’immédiat : forteresse de Châlucet, piscine de Saint-Pardoux, Espace Noriac, Chapelle de la Visitation, Musée d’art contemporain de la Haute-Vienne – Château de Rochechouart, Bibliothèque départementale de la Haute-Vienne, Centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane, Chéops 87. Les Archives départementales sont également fermées, sauf nécessité professionnelle. 

Continuer La Lecture
Annonce Abonnement 1€
Vous aimerez aussi...

Plus Haute-Vienne

Haut De Page