Portiso, une entreprise locale à l’échelle mondiale

Publié le 11 octobre 2017 | Une

Présentation du modèle.

La présentation d’un nouveau modèle de porte-isotherme coupe-feu à la fin du mois de septembre a été l’occasion pour de nombreux clients de découvrir les lieux de fabrication ainsi que les ouvriers qui réalisent les différents éléments tout comme le matériel utilisé.

Une trentenaire qui s’étend

Cette usine, créée voici une trentaine d’années par Jean-François Moutarde, a désormais une ampleur mondiale grâce à son appartenance au groupe Purever lequel est spécialisé dans la fabrication de solutions dans le domaine des produits agro-alimentaires. Portiso France est, quant à elle, spécialisée dans la fabrication de portes industrielles pour les chambres froides, salles climatisées et propres. L’implantation de Portiso dans plusieurs pays européens a permis d’élargir le marché vers ces pays-là et ainsi d’agrandir ainsi la diffusion des produits.

C’est par l’innovation de nouveaux produits et par l’adaptabilité aux exigences de ses clients que des produits issus des ateliers peyratois sont présents dans de nombreux lieux du globe (notamment en Espagne ou en Amérique Latine) a expliqué Stéphane Cantais, le directeur de l’entreprise peyratoise lors de la visite des ateliers. De plus, l’appartenance au groupe Purever a rendu possible, depuis quelques années, qu’un nouvel entrepôt voit le jour afin que l’espace soit plus fonctionnel pour les employés notamment lorsque les commandes doivent partir chez les destinataires. Plusieurs techniciens peuvent aussi se rendre sur place afin qu’un modèle adapté soit créé car «les espaces prévus pour chaque porte sont différents selon les clients : il est possible de les concevoir de la manière la plus adéquate possible.»

Caractéristiques du modèle présenté

Dans le souci d’adapter au mieux les produits de l’entreprise, le dernier modèle conçu par l’entreprise est une porte qui, en sus d’être isotherme et coupe-feu, est également pivotant. Il peut se poser sur de la maçonnerie que sur des panneaux eux-mêmes isothermes.

L’huisserie est conçue d’un bloc en inox tout comme le vantail peut l’être (il peut également être en acier trempé). Ce vantail est composé de laine de roche et de silicate de calcium fibré ce qui explique ses propriétés thermiques. Plusieurs options sont disponibles quant à son apparence (occulus, protections basses…). La pose de cette porte est plus aisée de par son ossature autoportante ce qui évite que les piétements en inox fixés au sol ne s’abîment. De plus, elle est rapide : seule une demi-journée est nécessaire pour que deux personnes puissent la poser.

Un développement salué

Lors de cette journée de septembre, de nombreux clients sont venus pour découvrir ce nouveau modèle qui vise à éviter que le feu ne se propage dans une enceinte en cas d’incendie. Un responsable de l’ADI – Aquitaine-développement et innovation –, Philippe Roudier (Chargé d’affaires Territorial Est Nouvelle-Aquitaine), ainsi que plusieurs élus (municipaux ou communautaires) étaient aussi présents pour attester de leur soutien à cette structure locale.