POL : le point sur l’expertise territoriale de l’Agenda 21

Publié le 13 décembre 2017 | Actualité / Ouest-Limousin

Une équipe de la POL motivée qui a fourni un travail colossal pour l’avenir de notre territoire.

Lancé officiellement en octobre 2016, l’Agenda 21 est né de la fusion intercommunale des communautés de communes de Saint-Junien et de Rochechouart.

Avec ce choix politique très fort, la nouvelle communauté de communes a voulu prendre part à la préservation de l’environnement d’autant plus que Rochechouart s’y était déjà engagée. Le plan de travail défini avec tous les acteurs du territoire, la société civile et la population, prévoyait alors deux grandes étapes. La première en était la réalisation d’une expertise technique et citoyenne sur tout le territoire selon 3 dimensions du développement durable : environnementale, sociale, économique.

La seconde étape était la construction d’un plan d’action. Trois axes ont alors été définis pour le premier objectif : Accompagner ou organiser des événements participatifs sur les thématiques du développement durable. Construire un espace de concertation avec les acteurs locaux et institutionnels. Mettre en place un espace de consultation de l’ensemble de la population grâce au questionnaire qui lui a été adressé via le journal communautaire.

Après plus de deux années de travail consacrées à la construction puis à l’exploitation de l’expertise, les résultats sont enfin tombés. Ils seront présentés lors des assises citoyennes pour un territoire durable qui se tiendront le mercredi 20 décembre au Ciné-Bourse.

Les élus municipaux et intercommunaux, les partenaires consultés, les 300 habitants qui ont émis le souhait de s’engager un peu plus dans la réalisation de l’Agenda y sont, bien entendu, invités. Il n’est pas trop tard pour ceux et celles qui souhaiteraient encore rejoindre l’aventure car il est toujours possible de s’inscrire par mail à : agenda21@pol-cdc.fr. Lors de ces assises, des groupes de travail seront constitués afin de commencer à échafauder dès janvier le plan d’action de l’Agenda 21 intercommunal qui devrait être rendu fin juin.

Les enseignements du diagnostic technique

  • Bonne qualité de l’air, 4 polluants atmosphériques identifiés mais un nombre de stations limitées.
  • Une avancée dans la nécessité du tri mais un retard par rapport au département.
  • Plus de 40% des logements datent d’avant 1970 et nécessitent une réhabilitation énergétique.
  • Une vie associative importante avec 434 associations.
  • Une disparité Nord/Sud en terme de revenus, on vieillit bien en limousin, le chômage touche plus les femmes…

 

Les enseignements du diagnostic citoyen

  • Nécessité d’une action publique pour les économies d’énergie (un lieu permanent d’informations et de conseils d’accompagnements des projets et mise en place d’un grand événement autour des énergies renouvelables).
  • Il faut favoriser la production locale sur notre territoire (mise à disposition d’un annuaire des producteurs locaux, promotion de leurs productions, approvisionnement des cantines scolaires).