Osez le son au musée Gay-Lussac de Saint-Léonard

Publié le 15 juillet 2015 | Actualité / Monts-et-Barrages

Les 2 amis du musée observent la nouvelle frise historique.

Les 2 amis du musée observent la nouvelle frise historique.

Jusqu’à dimanche, le musée Gay Lussac propose de découvrir les sciences autrement : à travers l’histoire du son…

Si Joseph-Louis Gay-Lussac, chimiste né dans la cité miaulétouse au XVIIIe siècle, s’est surtout consacré aux propriétés des gaz, c’est au son que se sont intéressé les Amis du musée qui porte son nom.

Ils proposent, en effet, jusqu’au dimanche 19 juillet, une exposition temporaire qui reprend l’histoire du son. Dans la salle des conférences, une exposition suit la physique du son depuis Pythagore, les évolutions de son enregistrement depuis le phonautographe jusqu’aux lecteurs actuels. De nombreuses expériences permettent également de se familiariser avec les propriétés du son musical, les cordes vibrantes, les tuyaux sonores…

On trouvera sur place des phonographes et autres qui évoqueront des souvenirs pour certains et c’est la mesure de la vitesse du son qui ramène à Gay-Lussac lui-même.

«On y a travaillé toute l’année, depuis qu’on a évoqué un rapprochement avec le festival 1 001 notes», explique Michel Métrot, le président de l’association des Amis du Musée Gay-Lussac (qui ne sont que deux ou trois à entretenir et gérer ce musée méconnu des Miaulétous mais méritant pourtant le détour et qui sont ouverts à toute nouvelle participation).

Parce qu’il n’y a pas que l’exposition, à l’occasion de cette manifestation «Osez le son» puisque le vendredi 17 juillet on retrouve un après-midi «osez les expériences au musée» de 14 h 30 à 17 h 30, une occasion pour petits et grands de se sentir un peu chimiste. À 18 h, la Fédération Hiero et l’IUT du Limousin proposent une conférence musicale à la salle des fêtes (gratuit) : «perception des sons et sensation physique des musiques amplifiées». La journée se terminera dans le cadre des 10 ans du festival 1001 notes avec le trio Karenine à 20 h 30 à la collégiale.

Difficile de trouver le musée ? C’est ce que semblaient penser certains des 1 600 visiteurs de 2014, un problème récurrent ici...

Difficile de trouver le musée ? C’est ce que semblaient penser certains des 1 600 visiteurs de 2014, un problème récurrent ici…

 

Le musée Gay-Lussac est ouvert tous les jours de 10 h à 13 h et de 15 h à 18 h, uniquement en après-midi le dimanche. Son entrée est libre et il se situe dans les jardins du foyer rural.