Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Oradour sur Glane : le 10 juin sera commémoré «dans l’intimité»

Ouest-Limousin

Oradour sur Glane : le 10 juin sera commémoré «dans l’intimité»

À la fois ancien maire et nouveau maire pas encore installé, Philippe Lacroix reconnaît qu’à Oradour sur Glane «le confinement se passe plutôt bien, les gens ont eu du mal à s’y faire au début mais ont bien compris l’importance de la crise sanitaire. Les commerces ont pris les dispositions nécessaires.

À la fois ancien maire et nouveau maire pas encore installé, Philippe Lacroix reconnaît qu’à Oradour sur Glane «le confinement se passe plutôt bien, les gens ont eu du mal à s’y faire au début mais ont bien compris l’importance de la crise sanitaire. Les commerces ont pris les dispositions nécessaires.

Même au niveau du sport, quand je vais faire ma petite marche au stade municipal et je vois que les gens respectent bien les distances. La situation sanitaire de la commune est calme sans cas spécifique déclaré.»
Au niveau de l’organisation municipale, «on informe les nouveaux élus, l’installation des nouveaux conseillers devrait se tenir avant fin juin.
On s’occupe toujours des personnes âgées ou vulnérables avec des services de courses. On partage l’inquiétude des commerces comme des restaurateurs, tout le monde est conscient de leur situation difficile.»
Reprise de l’école ?
«On se penche sur la possible réouverture au 11 mai, mais pour la rentrée des classes, ça me paraît compliqué que tous les élèves aient pu reprendre le 25 mai. pratiquer par roulement selon les niveaux et classes pour revenir au fur et à mesure, ça me paraît jouable… Il faut vraiment pouvoir garantir la sécurité de notre personnel, certains sont fragiles, il faut les protéger et éviter le contact… on n’en est qu’au début et il faut que nous soyons prêts le moment venu donc recevoir beaucoup d’élèves à la fois (250 à l’école)… le 25 mai ça ne me parait pas possible.
Les cérémonies de commémoration du massacre du 10 juin 1944 «auront lieu dans la plus stricte intimité. Nous serons un mois après le confinement, il faut qu’elles se déroulent cette année de façon simple. Avec la municipalité, les familles des martyrs, Robert Hébras, le représentant de l’état, le préfet, mais dans une intimité simple et locale.
Le Centre de la mémoire, établissement à caractère culturel, ne rouvrira pas avant le 15 juillet. Nous n’accueillerons pas la même population cette année, ça sera une année particulière pour le tourisme de mémoire.»

(Dans la version papier du Nouvelliste, une erreur s’est glissée indiquant la date de la commémoration au 11 juin et non au 10. Une confusion avec la réouverture des écoles au 11 mai pour laquelle nous vous présentons nos excuses)

…La suite de notre article dans votre hebdomadaire.

Continuer La Lecture
Annonce Abonnement 1€
Vous aimerez aussi...

Plus Ouest-Limousin

Haut De Page