Louis Gendillou : un résistant reconnu héros

Publié le 11 février 2015 | Une

une gendillou

En 1940, Louis Gendillou ne s’est pas posé de question. Ancien élève de Georges Guingoin à l’école de Saint-Gilles-les-Forêts, il suit son mentor et s’engage dans la Résistance.

Son arrestation le 6 octobre 1941 sur dénonciation (à la suite de laquelle il est condamné à 5 ans d’emprisonnement) n’aura pas raison de la motivation de ce héros qui, libéré par les maquisards en juin 1944, rejoint les FTP et participe à la libération de Bergerac puis la vallée de la Dordogne, Saint-Émilion et Bordeaux…

À 92 ans, Louis Gendillou a reçu des mains de Camille Senon, officier de la Légion, d’Honneur et survivante du massacre d’Oradour, la médaille de Chevalier de la Légion d’Honneur le samedi 24 janvier à l’EHPAD de Châteauneuf-la-Forêt où il réside.

Le sous-préfet Marie-Pervenche Plaza a souligné la reconnaissance de la France pour son rôle dans la Résistance en annonçant que la République le distingue ainsi comme un héros. Une distinction méritée pour celui qui a ensuite consacré sa vie à transmettre cette histoire aux jeunes, à porter l’histoire pour qu’elle ne se renouvelle pas. Une foule d’élus, de citoyens reconnaissants, sa famille, étaient présents pour partager ce grand moment d’émotion.