Linards : un prologue sportif réussi au prochain passage du Tour

Publié le 13 novembre 2019 | Actualité / Monts-et-Barrages

André Dufraisse a assisté à la journée et a lu des textes d’Antoine Blondin.

Samedi 25 octobre a été organisée une journée teintée de souvenirs et de sport à l’initiative de l’association ARPAD – association Raymond Poulidor et André Dufraisse – autour du journaliste sportif Antoine Blondin. Bien que parisien, ce dernier a vécu à Salas, un lieu-dit de la commune durant plusieurs années et a été à l’initiative, entre autre, du Jadis Bar et d’une course cycliste, La Course des Gentlemen en 1971.

Accordéon et vieilles voitures ont rythmé la marche

Dès le matin, la Tournée d’Antoine a mené marcheurs et cyclistes au son de l’accordéon sur les chemins autour de la commune ; ils ont même été jusqu’à Saint Méard où les attendait un ravitaillement. Ils étaient plus d’une soixantaine de sportifs s’être retrouvés sur les sentiers munis, pour certains, de leurs bâtons de marche, et de leur casque pour les autres.
De retour à Linards, ils étaient encore plus nombreux à glisser leurs pieds sous la Table d’Antoine, une occasion de se retrouver entre amoureux du sport et fidèles à la mémoire du célèbre journaliste écrivain. De grands noms du sport étaient même présents parmi lesquels Cyril Guimard ou encore André Dufraisse qui a passé les 90 ans. Malheureusement, des ennuis de santé ont empêché la venue de Raymond Poulidor, un fidèle parmi les fidèles selon les mots de Claude Louis, le président de l’ARPAD, et de Claude Spanghero.

Le maire a été promu dans l’Ordre de la Fleur de Nave par André Dufraisse.

Une exposition et des discours.

Dans la salle des fêtes de la commune qui porte d’ailleurs de nom de ce personnage haut en couleur, une exposition reprenant quelques-uns de ses écrits, des photos ainsi que plusieurs objets « collector » avaient été installés selon un savant agencement de l’auteur du livre « Monsieur Jadis est de retour… en Poulidorie », Bernard Lecorre. Parmi les photos, il y avait celles de Gaston-François Bergeret qui a également tenu à lire un texte qu’Antoine Blondin avait écrit alors qu’il n’avait que treize ans. Parmi les autres lecteurs qui se sont succédé à la tribune, il y a eu aussi le frère de Raymond Poulidor qui le représentait.
Par cette belle journée, tous ont voulu évoquer le célèbre écrivain mais aussi revivre la précédente étape du Tour de France, en 2004 à travers les randonnées sportives. Ils ont ainsi remis en œuvre des réflexes qui seront nécessaires lors de l’étape du Tour de France de l’an prochain, celle du 9 juillet qui partira de Saint-Léonard-de-Noblat pour traverser la commune. Jean-Claude Sautour, maire de la commune, souhaite qu’un coup de projecteur soit mis sur la viande limousine et les producteurs à cette occasion-là.
Réunir autant de célébrités du sport aurait pu sembler être un challenge risqué pour les organisateurs ; au vu du nombre de participants, le pari est gagné !