Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Le plateau «Geneviève» : le succès de la porcelaine de La Fabrique

Ouest-Limousin

Le plateau «Geneviève» : le succès de la porcelaine de La Fabrique

En fin d’année, la vaisselle en plastique sera interdite dans les cantines afin de lutter contre les perturbateurs endocriniens. Sans attendre, les villes de Limoges et de Saint-Junien on décidé d’équiper leurs cantines de vaisselle et plateaux en porcelaine.

En fin d’année, la vaisselle en plastique sera interdite dans les cantines afin de lutter contre les perturbateurs endocriniens. Sans attendre, les villes de Limoges et de Saint-Junien on décidé d’équiper leurs cantines de vaisselle et plateaux en porcelaine.

Comme l’expliquent leurs maires respectifs Émile-Roger Lombertie et Pierre Allard à l’occasion de la visite de l’usine de porcelaine de La Fabrique, il était important de se tourner vers un porcelainier local et c’est donc à Saint-Junien, dans le hameau éponyme de l’usine, que sont fabriqués les plateaux, assiettes et bols qu’utilisent depuis quelques semaines les écoliers.

Lors de cette visite, le directeur de l’usine, Daniel Betoule, a présenté le plateau «Geneviève» et dévoilé tous ses secrets. De son nom (emprunté à l’édile limougeaud qui en a initié l’idée) à sa fabrication sans oublier son succès puisqu’il est maintenant demandé par de nombreuses villes comme Paris, Orléans ou Nantes qui vient d’en commander 700 ! Pour ses écoles, la cité gantière a commandé 1 100 assiettes et autant de bols en porcelaine (budget de 3 500 euros) pour compléter les 50 plateaux offerts par l’usine de La Fabrique. «La porcelaine a une image datée d’objet de luxe dont le service reste dans le vaisselier et n’en sort qu’aux grandes occasions mais il faut l’utiliser en toutes occasions» s’enthousiasme, forcément, le très loquace directeur, «c’est assez solide pour être utile au quotidien… et ça développe l’activité locale !»

Le geste de l’artisan est nécessaire pour l’émaillage entre les deux cuissons, la seconde vitrifiera le plateau.

L’activité apportée à l’usine de La Fabrique par le succès des ravissants et ludiques plateaux «Geneviève» est toujours bienvenue dans cette entreprise créée en 1820 qui emploie 65 personnes. «Je n’ai pas fait ça pour relancer l’activité à l’origine, mais pour répondre à une demande des collectivités sur un sujet important : la santé des enfants !»

La conception du plateau a été confiée à la section design produit du lycée creusois Raymond-Loewy de La Souterraine, son prototype a été réalisé au lycée des métiers d’art du Mas-Jambost de Limoges. Les entreprises Cerinnov et Imerys ont également apporté leurs concours.

Le maire de Limoges, Émile-Roger Lombertie, et Pierre Allard, maire de Saint-Junien, visitent l’usine de porcelaine de La Fabrique, guidés par le directeur Daniel Betoule.

Continuer La Lecture
Annonce Abonnement 1€
Vous aimerez aussi...

Plus Ouest-Limousin

Haut De Page