«Le chêne et le roseau» a trouvé sa place à Saint-Junien !

Publié le 19 septembre 2019 | Actualité / Ouest-Limousin

La sculpture d’Henri Coutheillas est installé sur la place Julienne Petit et son installation sera inaugurée dès le vendredi 20 septembre à 18h pour ouvrir un week-end riche en découverte.

Sur son lit de chêne rouvre brisé, au feuillage épars à terre, un homme à barbe, superbe colosse, est renversé, tandis qu’en face de lui, une gracieuse ondine, génie des eaux, se révèle en souriant, suivant la légère courbe du souple roseau.
Henri Coutheillas (1862-1927), sociétaire des artistes français, chevalier de la légion d’honneur en 1919, a réalisé, entre autres chefs-d’œuvre le médaillon Corot qui orne les rochers surplombant la vallée de la Glane depuis 1904.
Le dépôt de la sculpture «Le chêne et le roseau» (médaillée d’Or en 1900 au salon des artistes français, propriété de l’État, inventoriée par le Centre National des Arts Plastiques) à Saint-Junien, poursuit l’œuvre de Teilliet, celle de Coutheillas et le fil indestructible de leur amitié profonde dont nous sommes les témoins et les spectateurs.

Cette œuvre prolonge l’Échappée des Arts, un parcours-découverte reliant des œuvres installées en plein air. L’objectif est de soutenir la diversité des formes d’arts plastiques et des modes d’expressions artistiques actuels tout en favorisant un accès libre aux Arts et au Patrimoine sur le territoire. Il doit permettre aussi à chacun de se réapproprier l’espace public.