Lac de Vassivière : la saison est lancée !

Publié le 18 avril 2018 | Monts-et-Barrages

Le président du lac (et de l’ancienne région Limousin) Gérard Vandenbroucke lâche deux brochets nommés Gérard et Alain (comme le président de la Nouvelle-Aquitaine) qui rapporteront 300 euros à qui les pêchera !

 

En début de semaine, le président du Syndicat « Le Lac », sa directrice ainsi que plusieurs élus des communes environnantes et des communautés de communes Bourganeuf-Royère et des Portes de Vassivière ont ouvert la saison lors d’une conférence à laquelle ont assisté de nombreux acteurs du territoire.
Un spot de pêche aux carnassiers
Ce lac est une retenue artificielle de 1 000 hectares créée au sortir de la Seconde Guerre Mondiale pour pallier les besoins énergétiques d’alors et pour permettre de soutenir le niveau des cours d’eau en aval. Il contribue également au refroidissement de la centrale nucléaire de Civeaux. Il est protégé par la Loi Littoral et ses rives, forêts, landes et tourbières sont la propriété du Conservatoire du Littoral et des Rivages Lacustres. Par ailleurs, son appartenance au Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin le place comme seul grand lac de la région au cœur d’un PNR.
Le fait que ce plan d’eau soit artificiel explique que l’empoissonnement naturel y soit si faible. C’est pour cette raison que les fédérations de pêche départementales de Creuse, de Haute-Vienne et la région ont empoissonné ses eaux tourbeuses de plusieurs tonnes de poissons cet hiver afin que ce plan d’eau devienne une référence en la matière pour les pêcheurs aux carnassiers d’ici trois ans. Il est classé en 2e catégorie. Plusieurs techniques de pêche y sont possibles : au leurre, au posé, en bateau, en float-tube ou encore en kayak.
Parallèlement à cet important apport, le syndicat mixte « Le Lac de Vassivière » va installer de frayères permettant la reproduction des poissons et assurera des animations sur ses rives et dans les localités qui la composent.
Des guides de pêche peuvent aider les pêcheurs dans leur pratique
Comme tout pêcheur le sait bien, explique par ailleurs Gérard Vandenbroucke, président du syndicat mixte, pratiquer ce sport peut s’avérer infructueux par méconnaissance du site et des recoins appréciés par les poissons. C’est la raison pour laquelle que des moniteurs de pêche dont Jean-François Lecomte peuvent aider les pêcheurs à repérer les endroits les plus appréciés ainsi que les méthodes à adopter selon les espèces de poisson visées…
Le lac est un véritable havre de paix  pour les pêcheurs…
Le syndicat assure une mission globale d’aménagement du territoire des six communes lacustres : Peyrat-le-Château, Royère-de-Vassivière, Nedde, Beaumont-du-Lac, Faux-la-Montagne et Gentioux-Pigerolles. Grâce à un financement pluriel (région, département de la Creuse et les communautés de commmunes des Portes de Vassivière, Creuse Grand Sud et Creuse Sud-Ouest), de nombreux équipements sont gérés par ce syndicat : les sentiers de randonnées dont celui nommé « Sentier de Rives », les espaces naturels en lien avec le Conservatoire du Littoral mais également les stations essences (terrestres et nautiques), l’aménagement et l’entretien des plages, la boutique de l’île, les transports… L’embarcadère de Masgrangeas a subi quelques travaux et est de nouveau fonctionnel pour la traversée.
Et pour les «simples vacanciers»…
Plusieurs types d’hébergements attendent les touristes : hôtel, camping, mobile-home, gîtes ou chambre d’hôtes, ceux qui veulent venir profiter de la région n’ont que l’embarras du choix ! Selon les lieux choisis, les sportifs et les pêcheurs pourront également entreposer leur matériel. D’ailleurs, un label spécifique « Station pêche » a été attribué à « La Pourvoirie du Lac » tandis que d’autres pourraient le recevoir prochainement.
Des visites touristiques et culturelles, du farniente… ou du sport !
Sur l’Île de Vassivière, le Centre International d’Art et du Paysage est réputé quant à son rayonnement dans le monde de l’art contemporain tout comme l’Espace Paul-Rebeyrolle à Eymoutiers ou encore les fameuses tapisseries d’Aubusson qui sont classées à l’UNESCO tout comme Limoges et Saint-Léonard-de-Noblat.
Des nombreux événements sont également organisés autour du lac et dans les communes alentours dont « Folie les mots », « Patriagum Jazz Festival » ou encore le festival du « Conte de Vassivière » est devenu une référence pour les conteurs du monde entier mais aussi pour tous les amoureux des mots. Et bien d’autres événements.
Sur les rives du lac, plusieurs plages ont été aménagées (Auphelle, Broussas et maintenant Vauveix ont des jeux pour enfants) ainsi qu’un sentier de découverte où les marcheurs pourront admirer une vue du lac remarquable. Par ailleurs, de nombreux sentiers ont été aménagés que ce soit autour du lac que dans les environs. De nombreuses activités sportives sont également organisées (du canoë, du vélo, de l’accrobranche, des balades avec des ânes…).
Un concours original
En amont de cette ouverture officielle de la saison touristique, deux brochets bagués et surnommés Alain et Gérard ont été lâchés dans les eaux du lac du nom des présidents de région et du syndicat Le Lac.
Pour remporter un lot d’une valeur de 300 euros en les pêchant, il faudra attendre l’ouverture de la pêche aux brochets (le 1 mai) et remplir quelques conditions sont disponibles auprès des Offices du Tourisme locaux et bien sûr, détenir sa carte de pêche !
Retrouvez les brochures dans les différents offices du tourisme, sur le site http://www.lelacdevassiviere.com/ ou sur Lac de Vassiviere tourisme sur facebook.