La tête dans les étoiles…

Publié le 10 décembre 2014 | Une

DSCN5136

Le mois de mars peut sembler bien choisi pour tout ce qui concerne l’espace mais pour les collégiens de Paul Langevin à Saint-Junien il semble encore loin… Et pour cause, ça fait déjà plus de deux ans qu’ils attendent de voir se concrétiser le projet sur lequel ils travaillent avec le club radioamateur scientifique de la Haute-Vienne pour établir une communication avec la station spatiale internationale ISS.

Les associations de radioamateurs mondiales se sont organisées en comités nationaux ARISS (Amateur Radio on ISS International) pour participer à ce projet piloté par la NASA et c’est pourquoi de nombreux «projets ARISS» sont menés à travers le monde pour faire découvrir l’espace et les techniques de communication aux collégiens.

Si, à l’origine, le projet regroupait une trentaine de collégiens de l’établissement Paul Langevin qui voulaient tous entrer en contact au printemps 2013 avec la station ISS, ils ne sont plus que 8 maintenant (la plupart ont quitté l’établissement et seul Tristan n’a pas laissé tomber le projet en quittant le collège). Régulièrement, les élèves participent à des ateliers de radioamateur et des événements spécifiques avec des personnalités du monde de l’espace, c’est ainsi qu’ils ont pu rencontrer le conférencier Benoît Reeves (fils du célèbre astrophysicien) et le spationaute Léopold Eyharts. Si le contact a été repoussé jusqu’en mars 2014 c’est que l’ISS a subi des incidents et aussi que l’équipage ne compte actuellement pas de Français mais Italien (Lucas Parmitano) qui a donc favorisé les contacts avec les enfants de ce pays.

Le projet a tout de même été unanimement salué et soutenu au point qu’Amélie, Thomas, Marion, Agathe, Hadrien, Bastien et David pourront bien parler en direct, c’est promis, avec Samantha Cristoforetti, assignée à une mission de longue durée sur l’ISS (elle y est partie en novembre dernier et ne reviendra sur terre qu’en mai 2015) qui pratique la langue française. Si le jour n’est pas encore fixé exactement (ce sera dans la semaine du 16 au 22 mars 2015), le déroulement de cet événement commence déjà à être bien écrit. Il faut dire qu’on ne peut pas se permettre de manquer la fenêtre très courte qui permet d’entrer en contact avec la station lors de son passage au-dessus de nos têtes à 28200 km/h.

Les professeurs en charge du projet souhaitant faire de cette journée une véritable fête, ils ont associé plusieurs associations comme le Lions Club (qui aide, entre autres, à la traduction des questions techniques), le Ciné-Bourse ou les Astronomes Amateurs du Val de Vienne et tout le monde se retrouvera autour des jeunes radioamateurs passionnés par l’espace, au collège, pour célébrer l’entrée de Saint-Junien dans les étoiles…