La rentrée des collèges, côté chiffres

Publié le 10 septembre 2015 | Une

La rentrée des 6e au collège Paul Langevin de Saint-Junien

La rentrée des 6e au collège Paul Langevin de Saint-Junien

Les effectifs en Haute-Vienne

Prévision globale pour les 34 collèges publics à la rentrée scolaire 2015 : 14 205 élèves, en augmentation de 43 élèves par rapport à 2014 soit +0,3% (informations communiquées à ce jour par la Direction des Services de l’Éducation Nationale.)

Limoges et l’agglomération : globalement, le nombre d’élèves augmenterait de 32 élèves à Limoges. Trois collèges voient leurs effectifs augmenter : Ventadour (+49), Donzelot (+47) et Firmin Roz (+31). Sur le territoire de l’agglomération, le collège de Couzeix gagnerait 20 élèves. En milieu rural : tandis que certains collèges voient leurs effectifs augmenter comme Pierre-Buffière (+28), Saint-Mathieu (+17) et Louise Michel à Saint-Junien (+17), d’autres perdent cette année des effectifs : Bellac (-28), Saint-Yrieix-la Perche (-25), Saint-Sulpice-Laurière (-17).

Le Département et les collèges en 10 chiffres-clés

23,5 M€ pour le fonctionnement des collèges : 777 000 € pour aider les familles (tarif social de restauration, bourse d’aide à l’internat, fonds social, second jeu de livres en 6e) ; 254 000 € pour soutenir les projets éducatifs (prise en charge du transport pour l’EPS et les sorties scolaires, des produits de qualité dans les cantines, Shake@do 87…) ; 4,783 M€ pour le fonctionnement des collèges (dotations et interventions des équipes mobiles) ;6,7 M€ pour le transport des collégiens ; 11 M€ pour les personnels (320 agents techniques territoriaux et 13 agents d’équipes mobiles).

12,653 M€ d’investissement : 310 000 € pour les TICE (technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement) ; 343 000 € pour les équipements non-pédagogiques ; 12 M€ pour les travaux sur les établissements.

Les dossiers de la rentrée 2015-2016

Développer le numérique dans les collèges : une priorité. L’Assemblée départementale adoptera en octobre prochain au moment du vote du budget des collèges, un plan de développement du numérique dans les établissements publics haut-viennois.

Cet investissement ambitieux a vocation de doter les collèges à la fois d’infrastructures performantes (haut débit, amélioration des réseaux et des installations électriques) et de services permettant la maintenance des matériels. Une assistance à destination des utilisateurs sera également déployée.

L’orientation de la collectivité concernant les dotations en équipements innovants serait de mutualiser les matériels qui seraient utilisables par les élèves et les enseignants au sein de l’établissement uniquement.

Les circuits courts : un enjeu pour notre territoire. La collectivité procède depuis 2 ans déjà, en partenariat avec la Chambre d’agriculture, à une expérimentation d’approvisionnement des restaurants scolaires auprès de producteurs locaux. L’introduction de produits issus des circuits courts répond en effet à des enjeux de développement durable, de santé publique mais également de soutien aux agriculteurs locaux. Pour faciliter la mise en relation des acteurs (vendeurs et acheteurs), le Département a décidé de mettre en place une plate-forme de mise en relation qui permettrait de procéder à des achats tout en respectant les règles liées à la commande publique.

Ce dispositif permettrait d’étoffer l’offre de produits locaux proposés aux gestionnaires des demi-pensions et de dynamiser la politique d’achat de produits locaux effectuée directement par le département dans le cadre de l’achat de viandes et produits de qualité.

La rentrée, côté pratique

Un tarif unique à la cantine. L’Assemblée départementale a mis en place un tarif unique pour l’ensemble des collèges publics haut-viennois. Alors que le coût de revient moyen d’un repas dans une demi-pension a été estimé à 6,55 €, le tarif unique instauré depuis le 1er janvier 2014, permet aux élèves de bénéficier d’un repas à 3 € pour le forfait 5 jours et à 3,40 € pour le forfait 4 jours.

Parallèlement, les tarifs de restauration font l’objet de deux tarifs sociaux. Ces tarifs permettent d’apporter une aide significative aux familles des collégiens demi-pensionnaires les plus défavorisés. Appliqués sous conditions de ressources, ils ont été fixés à 1,50 € et 2 €. Le Département consacre un budget annuel de 17,3 M€ pour transporter chaque année plus de 15 000 jeunes (écoliers, collégiens et lycéens). Sur l’année scolaire 2014-2015, 14 458 élèves ont été transportés, et à ce jour, 13 233 élèves étaient déjà inscrits pour l’année 2015-2016.

Le coût moyen annuel réel du transport scolaire pour un élève est de : 1 100 € TTC sur les lignes régulières et les circuits spéciaux et 3 500 € TTC pour un élève handicapé.

La tarification pour l’année scolaire 2015-2016

65 € / an pour les élèves de primaire, secondaire, demi-pensionnaires ou internes domiciliés dans le département et scolarisés dans leur établissement de rattachement et à plus de 3 km de l’établissement.

120 € / an pour ces mêmes élèves domiciliés à moins de 3 km de leur établissement.

250 € / an pour les élèves scolarisés en dehors de leur établissement de rattachement et ceux domiciliés hors de la Haute-Vienne.

Un tarif réduit est consenti pour les familles nombreuses à partir du 2ème enfant transporté. La gratuité est maintenue pour les familles bénéficiaires de ressources inférieures ou égales au RSA socle ou d’un revenu assimilé dès lors qu’elles respectent la carte scolaire et habitent à plus de 3 km de l’établissement.