« La Pelaudine : Recettes et traditions de nos campagnes »

Publié le 11 février 2015 | Actualité / Monts-et-Barrages

Deux résidentes lors de la dédicace du livre.

Deux résidentes lors de la dédicace du livre.

Ce titre est celui du livre qu’une trentaine de résidents de l’EHPAD (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) a écrit ensemble sous l’impulsion de leur animatrice, Magalie Arnaud.

« Il s’agit plutôt d’un travail commun, entre les résidents et l’équipe, j’ai seulement insufflé l’idée » explique-t-elle. Au point de départ de la création de cet ouvrage, il y a les moments mensuels de cuisine et de pâtisserie. Au fil de ceux-ci, les échanges vont bon train : « comment se déroulait la préparation du cochon chez vous dans le temps? Qui s’occupait du jardin potager ? Que pouvait-on y trouver ? Les pommes de terre ou les raves se trouvaient-elles dans le même jardin ? Et les herbes aromatiques ? », telles sont le type de questions que l’on pouvait entendre dans la pièce d’animation lors de ces ateliers. Pour ne pas perdre cette mémoire locale, une collecte d’informations a débuté, il y a plus d’un an. « Dans ce processus de collectage de la mémoire, il y avait plusieurs objectifs : ne pas laisser perdre cette mémoire et pouvoir la transmettre et permettre aux résidents d’être les acteurs d’un projet valorisant leur vie sociale au sein de l’EHPAD »

Lorsque l’idée d’écrire collectivement est née, il ne s’agissait que d’un petit fascicule puis devant la richesse des témoignages, un livre est né. Pour la collecte de témoignages, l’animatrice et l’équipe ont procédé soit par entretien individuel soit collectif. « Les mots récoltés sont ceux des résidents. Nous les avons seulement agencés afin que l’ensemble ait une cohérence. » Comme elle l’explique aussi, les discussions étaient parfois en patois, « car pour la plupart de nos anciens, la première langue était le patois limousin avant d’être le français que l’on apprenait à l’école. » Ceci a aiguillé l’équipe pour travailler conjointement avec Jean-François Vignaud de l’institut d’études occitanes en Limousin. Lors des entretiens en français, une trame précise de questions avait été élaborée. Jean-François Vignaud en a repris les thèmes pour les aborder en patois avec les personnes. Ainsi, un livre écrit à la fois en français et en patois est né de la parole des résidents, un témoignage des temps passés. L’organisation des écrits suit aussi le rythme des saisons, selon le calendrier. Comme ce livre est une œuvre collective, il a été illustré par quatre collègues travaillant à l’EHPAD et au Service de soins à domicile. Quant au choix du titre, il reprend à la fois le nom de l’EHPAD et le gentilé des habitants de la ville, « ce mot est un symbole dont les résidents sont fiers. » À la parution de ce livre, les résidents qui y avaient participé ont été fiers du travail accompli mais les autres aussi comme si écrire sur des événements passés les ramenait à l’époque des coutumes évoquées.

Ce livre est en vente à l’EHPAD, à l’office du tourisme et dans plusieurs magasins pelauds pour 12 euros.