Intempéries aux pays des Feuillardiers

Publié le 13 janvier 2016 | Une

chapelle - foudre 03

Dans la journée du lundi 11 janvier, des vents puissants (des habitants témoignent d’une « mini tornade »), de la grêle et des pluies diluviennes se sont passés sur les Feuillardiers faisant des dégâts aux niveaux des routes (arbres et branches tombés principalement), des maisons (notamment sur Champsac) et même le clocher de la Chapelle-Montbrandeix sur lequel la foudre s’est abattue, provoquant une détonation importante et réduisant sa toiture en cendres (ou presque)…

Guy Baudrier, maire de Champsac, s’est rendu sur les différents sites sinistrés, sur la route communale de Tamisac en direction de la Roueille.

Guy Baudrier, maire de Champsac, s’est rendu sur les différents sites sinistrés, sur la route communale de Tamisac en direction de la Roueille.

 

 

Au lieu-dit la gare, des toitures endommagées et des arbres arrachés.

Au lieu-dit la gare, des toitures endommagées et des arbres arrachés.

Au village de la Roueille, la toiture partiellement arrachée chez Monique a été bâchée par les pompiers, elle a dû passer la nuit hors de son domicile, toujours sans électricité et sans téléphone.

Au village de la Roueille, la toiture partiellement arrachée chez Monique a été bâchée par les pompiers, elle a dû passer la nuit hors de son domicile, toujours sans électricité et sans téléphone.

 

Les services d’ERDF font au mieux pour remettre l’électricité aux habitants.

Les services d’ERDF font au mieux pour remettre l’électricité aux habitants.

 

La foudre frappe le clocher !

Vers 16h30, un orage violent s’abat sur la commune, les habitants sont surpris par un bruit assourdissant la foudre vient de tomber sur le clocher de l’église…

Les plus proches voisins Jonathan, Dalila et Morgane voit des étincelles dans leur maison. Tout le bourg et certaines maisons aux alentours ont subi des coupures de courant et de téléphone, toutes les habitations étaient revenues à la normale au plus tard le mercredi matin.

Pascal Raffier, maire de la commune, et son adjoint Frédéric Lapeyronnie ont accueilli les services d’intervention des pompiers.

Pascal Raffier, maire de la commune, et son adjoint Frédéric Lapeyronnie ont accueilli les services d’intervention des pompiers.

L’église Saint Laurent datant du XIIe siècle et agrandi au XVe siècle, fut restaurée en 2003 après un appel au mécénat populaire. Les travaux concernaient le clocher, avec une mise aux normes électriques et une mise en valeur du site par l’éclairage au sol, la restauration et l’électrification des 3 cloches, le beffroi, et l’abat-son. L’inauguration a eu lieu en octobre 2014 le montant des travaux s’élevait à 37 000 euros.

Jeudi 14 janvier les pompiers de Limoges et de Nantiat sont intervenus pour bâcher le clocher et le mettre en sécurité. L’équipe des pompiers se composait d’un Groupe d’Interventions en Milieu Périlleux (GRIMP), et d’une Equipe de Sauvetages et Déblaiement (ESD).