Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Des logements adaptés vont bientôt voir le jour à Peyrat le Château

Monts-et-Barrages

Des logements adaptés vont bientôt voir le jour à Peyrat le Château

Jeudi dernier, la première pierre de logements adaptés a été posée sur l’ancienne aire de stationnement de camping-car, au Pré de l’Âge, par le président du Conseil Départemental, Jean-Claude Leblois, le président de l’ODHAC 87, Gilles Begout et le maire peyratois, Stéphane Cambou.

Gilles Begout, Jean-Claude Leblois et Stéphane Cambou scellent le plan des constructions dans la pierre.

Jeudi dernier, la première pierre de logements adaptés a été posée sur l’ancienne aire de stationnement de camping-car, au Pré de l’Âge, par le président du Conseil Départemental, Jean-Claude Leblois, le président de l’ODHAC 87, Gilles Begout et le maire peyratois, Stéphane Cambou.

Une offre répondant mieux aux besoins

Par cette création de quatre logements sociaux adaptés pour personnes à mobilité réduite, l’ODHAC souhaite offrir aux personnes la possibilité de louer des habitations à un prix accessible. Cet office public de l’habitat social entend améliorer son offre de logements sociaux en l’adaptant au public ; c’est la raison pour laquelle plusieurs logements ont été détruits dans la rue des Garennes en 2018 car ils étaient en partie inoccupés et inadaptés aux besoins.

Pour Jean-Claude Leblois, « cette création va dans le sens d’un aménagement territorial » ; le Conseil Départemental et l’ODHAC ont ainsi déjà créé plus de 70 logements dans 18 communes et une douzaine d’autres localités devraient également en bénéficier. La première création de logements adaptés a eu lieu à La Croisille-sur-Briance voici une petite vingtaine d’années et ce type de pavillons adaptés semble correspondre aux besoins des habitants.

Le site peyratois comportera donc 4 pavillons de type T2 ; ils seront de plain-pied et comporteront un jardin privatif ainsi qu’une terrasse pour admirer la vallée de la Maulde. Pour l’architecte qui va superviser les équipes de construction de ces pavillons, Franck Renon du Cabinet Abside de Chaptelat, « ces quatre logements devraient se fondre avec le paysage tout en respectant les demandes de l’architecte des bâtiments de France car la majeure partie du bourg est sur le périmètre classé Bâtiments Historiques par la présence de la Tour Carrée. » Ainsi, les constructions seront de teinte ocre brun et les tuiles seront également brunes afin de respecter la cité.

Les logements construits seront isolés afin de limiter les besoins en énergie a expliqué Franck Renon. Cet ensemble de quatre logements est financé par des prêts contractés par l’ODHAC auprès de la CDC (Caisse des Dépôts et Consignations), de subventions de l’état, du Conseil Départemental et de la commune. Le montant global des travaux est estimé à 520 000 euros HT. L’architecte a également expliqué qu’un appel d’offres sera émis rapidement afin que les travaux puissent être achevés dans le dernier trimestre de l’année.

Continuer La Lecture
Annonce Abonnement 1€
Vous aimerez aussi...

Plus Monts-et-Barrages

Haut De Page