Cussac : un EHPAD où on donne «de la vie aux années»

Publié le 18 septembre 2014 | Une

 

Réunis autour de Marie-Françoise Pérol-Dumont pour inaugurer cette réalisation financée à près de 500000 euros par le Département.

Réunis autour de Marie-Françoise Pérol-Dumont pour inaugurer cette réalisation financée à près de 500000 euros par le Département.

C’est en 2005 que la Résidence «Dins Lou Pelou» de Cussac a engagé une étude de faisabilité d’un projet de restructuration / construction de ses locaux.

Le mercredi 10 septembre, tous les élus concernés, le personnel et les résidents de l’établissement se retrouvaient pour trancher le ruban inaugural des réalisations accomplies avec le budget de 5 300 000 euros. Le jeune directeur de l’EHPAD Laurent Denizou a présenté les évolutions et l’extension de 3000 m2 qui permet de passer de 48 à 81 résidents permanents et d’ajouter 3 places en hébergement temporaire.

Une zone spécifique a également été créée pour la prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et du personnel s’est même porté volontaire pour suivre une formation spécialisée en relation. Mais c’est tout le bâtiment qui a été rénové et le confort a été grandmeent amélioré puisque des douches sont disponibles dans toutes les chambres, une salle avec équipement de balnéothérapie a fait son apparition, tout comme des petits salons, toutes les 20 chambres, qui permettent aux résidents de se retrouver et de se sentir «comme chez soi».

C’est aussi l’expression qui définit le mieux la résidence-service qui offre 33 logements jouxtant la maison de retraite. Un mode d’accueil intermédiaire pour personnes âgées qui apporte une alternative entre le maintien à domicile et l’EHPAD.

«Des salons ont été créés pour que les résidents puissent se retrouver et discuter comme chez eux. L’autonomie et le bien-être sont des valeurs primordiales à «Dins Lou Pelou». Laurent Denizou.

«Des salons ont été créés pour que les résidents puissent se retrouver et discuter comme chez eux. L’autonomie et le bien-être sont des valeurs primordiales à «Dins Lou Pelou».
Laurent Denizou.

 

Le directeur a souligné le cadre de vie, les jardins potagers tenus par les résidents, l’autonomie ainsi qu’un lieu et une équipe chaleureux qui offrent beaucoup d’activités (ateliers, jeux, sorties en bus…) et venté les mérite de l’unité protégée qui permet aux résidents de se livrer à des activités quotidiennes. «Le personnel y est, ici, sans blouse, il vient rendre visite aux résidents qui les reçoivent vraiment chez eux, déjeunent avec eux… On est là pour donner de la vie aux années».

Aux côtés du maire de la présidente du Département, de celui de la communauté de communes, du directeur adjoint de l’ARS ou du maire actuel de Cussac, Guy Deplas, l’ancien maire de la commune de 2001 à 2014, était venu témoigner, ému, de son engagement dans ce projet. Il a mis en avant les critères de choix qui avaient guidé l’aménagement de l’EHPAD, «l’intégration dans l’environnement, la fonctionnalité et proposer un cadre accueillant tout en privilégiant les énergies durables… Une réussite incontestable !