Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Clinique les Cèdres à Brive en renfort à Paris

Actualité

Clinique les Cèdres à Brive en renfort à Paris

Des infirmiers et des aides-soignants : ils sont 10 soignants volontaires de l’établissement privé Briviste à partir pour aller prêter main-forte à leurs collègues de région parisienne;

« L’épidémie de coronavirus a ceci de particulier, elle ne touche pas toutes les régions de la même façon », explique Isabelle Bielle-Nadeau, la Directrice de la Clinique les Cèdres à Brive-la-Gaillarde (19).
Des infirmiers et des aides-soignants : ils sont 10 soignants volontaires de l’établissement privé Briviste à partir dès lundi matin, pour aller prêter main-forte à leurs collègues de région parisienne à l’hôpital Henri-Mondor. Ils tiennent tous des rythmes effrénés, ils sont déjà épuisés, ils font leur service courageusement avec dévotion et s’investissent corps et âmes, pour leurs patients au détriment de leur vie privée, et de leurs proches. Les équipes des Cèdres vont renforcer les services de réanimation de l’hôpital Henri-Mondor, où les soignants sont fatigués ou malades. Ils ont besoin d’être relevés. L’engagement de chacun porte sur une quinzaine de jours, sans que les services de santé de La Clinique de Brive soient fragilisés, cela a été possible car l’activité a beaucoup baissé en raison de l’annulation des interventions non urgentes. Néanmoins dans un contexte hospitalier totalement réadapté, l’activité de notre service COVID au sein de la clinique est déjà sous tension, puisque le taux d’occupation oscille entre 75 et 100%, où les capacités peuvent être certains jours saturées.
« Et je tiens à saluer l’extraordinaire élan de solidarité « du et envers » le personnel soignant », dit Isabelle Bielli-Nadeau. La solidarité s’organise face aux signaux de détresse envoyés par les Hôpitaux français, en première ligne dans la gestion de l’épidémie de Covid-19.
A chacun son geste du cœur, les initiatives se multiplient, la solidarité se met en place jour après jour et les gestes en ce sens, se multiplient, qu’ils viennent des citoyens, d’entreprises ou d’associations.
Ces personnels de santé ont une vraie vocation, ils se mobilisent, participent à cet élan solidaire, en ce moment ça se ressent très fort. C’est absolument remarquable.
Les entreprises continuent de s’investir en pleine pandémie, autre très beau geste de Philippe REDON directeur général de Transdev, que je tiens à saluer… Le train qui devait amener les soignants à Paris ayant été annulé, Philippe REDON a très généreusement décidé de les acheminer gracieusement à Paris. Pour leur confort, ils voyageront avec le bus de notre équipe de rugby favorite aux couleurs du CAB, dans l’esprit de combat les Corréziens sont là !

NOTRE OFFRE D’ABONNEMENT À 1 EURO PAR MOIS CLIQUEZ SUR : https://bit.ly/2M1IjAz 

Plus Actualité

Haut De Page