Changements, réalisations et projets pour Rochechouart

Publié le 16 juillet 2014 | Une

Les travaux continuent à l'école.

Les travaux continuent à l’école.

Quelques mois après les dernières élections municipales, Jean-Marie Rougier, maire de Rochechouart qui entame son troisième mandat, a tenu à faire le point sur les changements, les réalisations en cours et les projets proches qui occupent la nouvelle équipe municipale.

Les changements sont importants et visibles car ils concernent aussi bien les élus que les responsables des services de la commune. Le conseil municipal est profondément renouvelé avec l’arrivée dans le groupe de 13 nouveaux élus et la création du travail en commissions thématiques au nombre de huit (affaires générales ; culture, patrimoine, communication ; urbanisme, patrimoine bâti, développement durable ; finances et économie locale ; cadre de vie, réseaux villages ; petite enfance, accueil jeunesse ; sport, vie associative). Les services de la mairie ont connu en quelques semaines des départs en retraite (Bernard Mazoin, François Granet), des mutations (P.Rigout) et des nouveaux arrivants que sont Vincent Rouleau, adjoint à la direction générale des services, Anne Dupuy au service comptabilité et Romain Boulesteix aux services techniques  alors que des personnels étaient promus (P. Fourgeaud, Dominique Rouzier, M.N. Escola Mourier et Évelyne Faye qui devient directrice générale des services).

Tous ces changements étant mis en place, la municipalité est occupée par les travaux en cours et les projets plus ou moins proches. Le maire a tout d’abord évoqué le grand chantier de rénovation de l’école maternelle Jacque Prévert, tous ceux qui passent au rond-point Gambetta peuvent voir et imaginer l’importance du chantier dont les objectifs sont les économies d’énergie, la réhabilitation des bâtiments anciens et la mise aux normes d’accessibilité (loi handicap de 2015). Ces travaux ont un coût de 1 246 279 euros et ils bénéficient d’importantes subventions (FEDER, DETR, Conseil Régional, Conseil Général), la dépense pour la commune étant de 614 516 euros.

En plus de ce gros dossier la commune va faire réaliser (en régie) des travaux d’assainissement au stade et la rénovation des vestiaires (35 000 euros de fournitures) pour la plomberie, l’électricité, les carrelages et la peinture. La révision du PLU (Plan local d’urbanisme) a vu son enquête publique terminée et le rapport du commissaire enquêteur fait apparaître des difficultés sur les zones agricoles et des demandes individuelles, il est prévu une réunion du comité de pilotage en septembre pour examiner ces demandes  et la mise en place opérationnelle fin 2014 de ce plan.

La municipalité avance sur la suite de la rénovation du centre-ville, des travaux sont prévus dans les rues suivantes : Thérèse-Tenant, Bertrand-Bourdeau, Prévot-Lathière et Léon-Sudrat. Ce seront sans doute des travaux qui vont durer car il faudra entreprendre la réfection des réseaux et de la voirie, traiter les problèmes d’accessibilité… ce chantier va entrer dans le cadre de la revitalisation du centre de Rochechouart. Le coût estimé de ce projet est d’environ 500 000 euros (hors réseaux) et sa réalisation se situerait au cours des années 2015 et 2016.

Jean-Marie Rougier a aussi évoqué les problèmes posés par la circulation sur les axes principaux de la ville et annoncé que des études menées par le Conseil général sont en cours. Il a aussi abordé le déplacement des marchés du vendredi et du samedi qui vont être transféré aux abords du Capitole et il a esquissé le réaménagement des Charmilles (nouvelles plantations d’arbres).

En conclusion de ce point, le maire a abordé les divers problèmes liés à l’intercommunalité et la fusion annoncée entre la communauté du Pays de la Météorite et le Pays de Vienne et Glane : compétences obligatoires, compétences optionnelles, fiscalité… « Les questions  sont nombreuses et vont nécessiter beaucoup de travail ».

Jean-Luc Allard, président de la communauté de communes du Pays de la Météorite, a profité de cette intervention pour faire part des projets immédiats de cette assemblée. Il s’agit en premier de la réalisation d’une maison de santé pluridisciplinaire à Rochechouart, du lancement d’un sentier d’interprétation de la Météorite à partir du château et de la création d’un centre de recherche sur la météorite.