Châlus : une balade en vélo électrique

Publié le 4 septembre 2014 | Une

chalus - velos

Une quinzaine de personnes a goûté au plaisir de la balade en vélo électrique, dimanche 31 août, lors d’une sortie organisée par le PNR Périgord-Limousin, le SIVU des Hauts de Tardoire et l’IEO, institut d’études occitanes.  

Le but était de faire découvrir, sans effort, le Pays des Feuillardiers et l’histoire des noms de lieux, la toponymie. Le parcours d’une trentaine de kilomètres jusqu’à Champagnac-la Rivière, partait de la gare, passait par Lageyrat, La Martinie, La Boissonie, le Maisonniau, incursion sur la Voie Verte et passage par Beaulieu pour voir la châtaigneraie et retour à Châlus.

Cette balade était organisée pour la première fois. L’utilisation du vélo électrique permettait ce grand trajet. Pour Jean-François Vignaud de l’IEO, le narrateur, « c’est une autre manière de découvrir le territoire, on rentre dans son intimité. Les noms des lieux-dits viennent, pour la plupart, de l’occitan et se rattachent souvent à leur environnement. »Pour Marion Personne, responsable développement durable et climat au Parc, « le vélo électrique, c’est magique, quand on y a goûté, on a du mal à s’en passer. Le SIVU avait mis à disposition, gratuitement, au départ de la gare, des vélos  pour les participants et il y a des personnes qui sont venues avec leurs propres vélos. Notre but était de faire découvrir le vélo électrique pour le plaisir qu’il procure dans les déplacements et aussi un moyen de faire des économies d’énergie. »

Dominique Normand, conseillère régionale du Limousin, première vice-présidente du PNR, participait avec son vélo. « J’ai retrouvé le plaisir de faire du vélo et je m’en sers régulièrement pour mes déplacements courants. C’est un bon moyen d’allier le loisir et l’utilité, c’est bon pour tout le monde. »