Calamité agricole reconnue pour 49 communes

Publié le 23 décembre 2015 | Une

FOURRAGE

49 communes de la Haute-Vienne reconnues en zone de calamités agricoles pour perte de récolte sur les fourrages au titre de la campagne 2015

La vague de chaleur du début de l’été impacte le rendement des cultures fourragères dans plusieurs départements d’élevage sur le territoire national.

Au niveau départemental, les représentants professionnels agricoles, la chambre d’agriculture et la DDT réalisent des visites d’exploitations dès le 28 juillet afin de dresser un premier état des lieux de la situation.

La production de l’herbe se fait en plusieurs cycles et s’achève à la fin du mois d’octobre. Au terme de la période de production fourragère, des missions d’enquête sont diligentées le 14 septembre puis le 26 octobre afin de collecter les données techniques complémentaires issues du terrain.

Le comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) est chargé d’examiner les demandes de reconnaissance du caractère de calamité agricole. S’appuyant non seulement sur les observations réalisées « in situ », il est également tenu compte de plusieurs autres données et notamment d’indicateurs de rendement des prairies par région fourragère permettant de déterminer la pousse de l’herbe par rapport à des périodes de référence.

Au vu de l’ensemble des résultats collectés, le CNGRA, réuni à Paris les 25 novembre et 9 décembre, a examiné le dossier haut-viennois et déterminé la zone du département présentant les caractéristiques réglementaires d’atteinte de seuil de perte sur les fourrages.

Ce sont donc 49 communes de Haute-Vienne qui sont retenues au titre des calamités agricoles.

Dans un contexte où les filières d’élevage du département sont impactées avec des niveaux de prix de la viande et du lait qui peinent à se redresser, il importe de mobiliser les indemnisations au titre des calamités agricoles au côté des autres mesures conjoncturelles du plan de soutien à l’élevage initié par le gouvernement au cours de l’été.

Liste des communes

en zone reconnue au titre des calamités agricoles

Augne, Beaumont-du-Lac, Boisseuil, Bujaleuf, Champnetery, Château-Chervix, Châteauneuf-la-Forêt, Cheissoux, Domps, Eybouleuf, Eyjeaux, Eymoutiers, Glanges, Janailhac, La Croisille-sur-Briance, La Geneytouse, La Porcherie, La Roche-l’Abeille, Linards, Magnac-Bourg, Masléon, Moissannes, Nedde, Neuvic-Entier, Nexon, Peyrat-le-Château, Pierre-Buffière, Rempnat, Roziers-Saint-Georges, Saint-Amand-le-Petit, Saint-Bonnet-Briance, Saint-Denis-des-Murs, Sainte-Anne-Saint-Priest, Saint-Genest-sur-Roselle, Saint-Germain-les-Belles, Saint-Gilles-les-Forêts, Saint-Hilaire-Bonneval, Saint-Jean-Ligoure, Saint-Julien-le-Petit, Saint-Léonard-de-Noblat, Saint-Mauriceles-Brousses, Saint-Méard, Saint-Paul, Saint-Priest-Ligoure, Saint-Vitte-sur-Briance, Sauviat-sur-Vige, Surdoux, Sussac, Vicq-sur-Breuilh.