Alain Rousset devient président !

Publié le 16 décembre 2015 | Une

Les résultats dans nos cantons

Gérard Vandenbrouck et Alain Rousset lors de leur meeting à Eymoutiers.

Gérard Vandenbrouck et Alain Rousset lors de leur meeting à Eymoutiers.

Les urnes ont parlé et si le paysage politique français a changé depuis dimanche dernier, celui du Limousin n’est pas grandement différent au niveau de l’exécutif régional.

Avec sa victoire à 44,27% des suffrages exprimés, la liste d’Alain Rousset se voit attribuer 107 sièges au niveau régional contre 47 pour la droite et 29 pour le FN. Comme la liste EELV avait pu, avant le second tour, fusionner avec le PS puisqu’elle avait passé les 5%, on retrouve des écologistes dans le nouveau conseil régional alors que les candidats du front de gauche n’auront, eux, aucun représentant à l’assemblée Aquitaine-Poitou-Limousin malgré un score de 7,87% en Haute-Vienne au premier tour).

Pour la Haute-Vienne, on retrouve des élus comme Andréa Brouille et Gérard Vandenbrouck qui étaient déjà dans l’exécutif de «l’ancienne région». Parmi les nouveaux venus, on note la présence du maire de Saint-Léonard-de-Noblat, Alain Darbon.

Un coup dans l’eau, donc, pour Virginie Calmels et ses colistiers qui appelaient les votes des électeurs du Front National entre les deux tours et qui vont se retrouver dans la même opposition pour 6 ans. Le FN creusois n’obtient aucun siège.

Les nouveaux conseillers de la Haute-Vienne

PS-PR-EELV

Gérard Vandenbrouck

Andréa Brouille

François Vincent

Huguette Tortosa

Jean-Louis Pagès

Anne-Marie Almoster-Rodrigues

Alain Darbon

LR-UDI_MoDem

Guillaume Guérin

Marie-Claude Lainez

Pierre Coinaud

FN

Vincent Gérard

Christine Marty