À Saint-Junien, le développement durable est en marche !

Publié le 14 juin 2017 | Actualité / Ouest-Limousin

Les enfants, les animatrices et Yoann Balestrat, tous fiers des jolies créations lors de la 1re animation.

La semaine européenne du développement durable a été dignement célébrée dans la cité gantière et c’est son principal organisateur, le conseiller municipal délégué à l’économie d’énergie et à l’excellence environnementale, Yoann Balestrat, qui nous résume les actions mises en place du 31 mai au 5 juin…

À la découverte de nos amies les p’tites bêtes !

«La Ville de Saint-Junien a tenu à organiser un événement à l’accueil de loisirs du Châtelard, afin de sensibiliser les enfants à la protection de l’environnement. Une animation a donc eu lieu le mercredi 31 mai dernier, à destination des 6-8 ans. Les enfants ont pu découvrir les petites bêtes qui nous entourent (abeilles, pince-oreilles, petits oiseaux…) et prendre conscience du rôle qu’elles jouent dans notre écosystème. Préparée par Sandra Leboutet, animatrice indépendante spécialisée dans le domaine de l’environnement avec sa microentreprise « Les P’tites Mains pour Demain », l’activité a retenu toute l’attention des 35 enfants qui ont pu construire des mangeoires pour les oiseaux à partir de bouteilles joliment peintes et découpées, fabriquer des abris pour les insectes volants avec des bambous ou des petits rondins de bois percés, ou encore déposer des pots de fleurs remplis de feuilles et branchages sur le sol faisant ainsi office de maisons pour les insectes aimant se cacher au sol.»

Un bus au service de l’environnement

Le maire Pierre Allard à l’arrivée du bus.

«Le bus pédagogique du Syndicat d’aménagement du bassin de la Vienne (SABV) a de nouveau fait un arrêt au marché de Saint-Junien, le samedi 3 juin. Le bus, qui se déplace principalement dans les établissements scolaires, peut également intervenir lors de manifestations destinées au grand public. Stationné place Deffuas, devant la collégiale, il a, comme un an auparavant, attiré l’attention et la curiosité des passants. L’animateur, Stéphane Borde, a fait découvrir la richesse des milieux aquatiques avec des jeux qui ont ravi autant les petits que les grands !»

Qu’est-ce qu’on attend ?

«Un ciné-débat autour du film documentaire Qu’est-ce qu’on attend ? réalisé par Marie-Monique Robin a été organisé le 1er juin. Soixante personnes sont venues regarder l’exemple de la commune alsacienne d’Ungersheim (2200 habitants) qui s’est inscrite dans une démarche de transition pour vivre de façon respectueuse avec notre environnement. De nombreux dispositifs innovants et détonants ont été mis en place par la municipalité dans divers domaines : transport scolaire, cantine, habitat, etc.»

Visite d’adieu au Gué-Giraud

Balade d’adieu au Gué Giraud.

«Une visite exceptionnelle du barrage du Gué-Giraud, avant le début de sa démolition, a été organisée le dimanche 4 juin. Et cet événement a rencontré un vif succès : 70 personnes ont fait le déplacement ! Les participants ont pu écouter les raisons qui ont conduit la municipalité à faire le choix d’effacer cet ouvrage majeur et obtenir des précisions techniques sur le déroulement du chantier qui rendra à la Glane son cours naturel. Yoann Brizard, ingénieur au Syndicat d’Aménagement du Bassin de la Vienne (SABV), structure de coopération ayant le statut de maître d’ouvrage délégué dans cette opération d’effacement, a passionné le public tout au long de la promenade. Les visiteurs ont pu voir le barrage de près, comme il est désormais impossible de le voir, l’espace réservé au chantier étant interdit au public. Une exception organisée en toute sécurité, qui a ravi le public. Une forme d’adieu à cet élément patrimonial figurant à jamais dans les cœurs des Saint-Juniauds…»

Les trésors de l’île de Chaillac

«Un groupe constitué d’une quarantaine de personnes s’est promené avec grand plaisir dans l’île de Chaillac, le lundi de Pentecôte. Les marcheurs ont pu apprécier les charmes de l’île et découvrir sa richesse faunistique et floristique grâce aux explications précises et aux anecdotes succulentes de Christian Doucelin, président de l’association Saint-Junien Environnement à l’issue de la balade sur ce site exceptionnel.»

Précoin : un écrin de verdure en ville

«Le beau temps était au rendez-vous pour la balade organisée par la Ville le vendredi 2 juin. Une promenade de fin d’après-midi d’une heure et demie commentée par Christian Doucelin, président de l’association Saint-Junien Environnement, au gré de la flore et de la faune rencontrées durant le parcours. Les promeneurs ont été enchantés par le lieu et ravis par les informations délicieusement délivrées par le guide… La découverte d’une zone humide à proximité de la ville : un bijou de la nature, encore préservé, à découvrir nécessairement avec discrétion.»

Un Troc’Plantes installé sur la place de la Mairie

Le Troc’Plantes devant la mairie.

«Il y avait du monde sur la place de la Mairie de Saint-Junien, en ce samedi 3 juin, pour l’inauguration du Troc’Plantes. Le principe d’utilisation de ce meuble est simple : il s’agit de prendre et de déposer librement des plants de fleurs ou de légumes. Cette initiative, portée par l’association Saint-Junien Environnement, a été saluée par les élus et les personnes présentes.»

Clap de fin avec le miel et les abeilles

«Le programme s’est terminé sur l’île de Chaillac avec une animation-découverte sur le miel et les abeilles. Exposition permanente, ruche d’observation, dégustation de bons produits et fabrication de bombes à graines étaient au rendez-vous et ont conquis le public ! Un vrai moment de convivialité organisé par Sandra Leboutet, animatrice nature, en partenariat avec les membres de l’association « L’arbre et l’abeille » dont les locaux se trouvent désormais sur l’île. Une belle façon de clore les festivités !»

Deux conférences ont aussi été organisées au cours de cette semaine, l’une animée par Nicole Pignier et l’autre sur les plantes invasives par la FDGDON 87.