100 jours de fête… sans pétrole à Ladignac-le-Long

Publié le 14 juin 2017 | Actualité / Pays de Saint-Yrieix

«Voilà, au moment où l’on vous raconte que vous pouvez élire les hommes qui feront la loi, nous, on préfère faire la fête parce que l’oie on l’a déjà… Elle s’appelle Sidonie et, avec ses amis, elle a décidé de mettre sur pattes la plus grande fête à énergie positive jamais organisée : «100 jours de fête à Ladignac-le-Long».

Et comme dirait Sidonie : « Quoi de mieux qu’une fête pour créer du lien, renforcer les échanges, apprendre de l’autre. Faire la fête, est-ce un acte politique ? » Pas bête le palmipède…

Alors cette année, Ladignac-le-Long, petite bourgade perdue au fin fond de nulle part, brillera de tous ses feux et devient pendant cent jours, du 27 mai au 3 septembre, la capitale internationale de la fête. Au programme, tous les jours, concerts, spectacles, stages, débats… et toi et toi et toi. Un chapiteau, une guinguette, des pizzas au feu de bois … Sidonie me caquette à l’oreille : « Raconte l’énergie positive. » Eh oui, il y aura aussi le premier parc d’attraction à énergie positive : des manèges actionnés à la force humaine qui produiront assez d’énergie électrique pour faire vivre le site « sonorisation lumière ».

Et comme aime à le rappeler Sidonie : « Le grand manège à huit pédaleurs produira 1 kW/h, la grande roue infernale 300 W/h, la tyrolienne 20 W/h. Autant d’électricité que de plaisir et de joie. Jouons, inventons. La vie est un jeu de loi ?… la vie est une fête. »

« Cent jours de fête » est organisé par l’association « Allant vers et compagnie », hébergée à Busseix – 87500 Ladignac- le- Long.

Un parc d’attraction à énergie positive, des stages, des concerts variés, une soirée cinéma par semaine, une soirée discussion par semaine et un dîner-spectacle !

Le parc d’attraction à énergie positive sera ouvert tous les jours de midi à minuit. Les attractions ont toutes été conçues et construites par nos soins, avec autant que possible des matériaux de récup’ mais pas que… Aussi, n’oubliez pas de passer par la case « don » pour nous permettre de finaliser ces attractions sans pétrole.

Le Guingette Palace

Ce manège est prévu pour 20 personnes. Huit postes sont équipés d’un pédalier. En plein régime, les huit pédaleurs produisent 1 kw/h… et bien entendu font tourner le manège.

La tyrolienne

Départ à 2,5 mètres de haut pour un voyage de 20 mètres qui permettra de produire, à chaque descente, 50 watt/heure.

La roue de la fortune

Venez courir dans un cerceau de 2,20 mètres de diamètre et produire 300 watt/heure.

Un ascenseur à pédales

Une balance géante vous permettra, grâce à vos amis shadock, de découvrir le site à 4,5 mètres de haut. Cette attraction ne produit pas d’électricité… mais la vue n’est accessible que si deux personnes pédalent… En effet, en pédalant, elles pompent et font monter de l’eau dans un bidon – contre poids… Plus celui-ci est rempli, plus vous avez une chance de monter.

La glacerie des champions

Quatre pédaleurs font virevolter le kiosque à glaces et peuvent ainsi produire quatre litres de crème glacée à l’heure. Tous les dimanches soir, la scène ouverte, à partir de 20h, permet de découvrir les jeunes talents. Chaque samedi, c’est spectacle (le 10 juin, Joël Jéhannin présentera ses chansons «cabaret rive gauche» alors que c’est Vlad, le one-man show rock qui s’y colle le 1er juillet).

Un dîner spectacle créé par le Cirque Allant Vers (créateurs du cabaret d’hiver à Limoges) est proposé les jeudis, vendredis (certains samedis aussi) sur réservation (jauge d’une cinquantaine de personne) au 07 81 03 58 95. Des séances de cinéma sont aussi au programme avec des films classiques comme «Le mécano de la générale» (mercredi 14 juin), «Metropolis» (21 juin), «Freaks (28 juin) ou encore «Le dictateur» (19 juillet). Chaque mardi, une soirée gastronomique permet de rencontrer les producteurs locaux au marché qui leur est dédié à partir de 17h, suivi d’un repas sur réservation (07 81 46 65 63).

Les stages

  • Initiation et découverte des Arts du Cirque. Du 17 au 21 juillet, Damien Combier, clown, jongleur, initiateur cirque, encadrera un stage de découverte et d’imitation aux arts du Cirque (pour les enfants de 7 à 14 ans).
  • Slam, rap et musique. Du 24 au 29 juillet, DGiz, rappeur, contrebassiste et improvisateur, encadrera un stage d’initiation au slam, rap et écriture musicale, à partir de 9 ans.
  • Construction et Manipulation de marionnettes. Du 7 au 11 août, Teodor Borisov, marionnettiste, artiste de rue diplômé du conservatoire de SOFIA, encadrera un stage de construction et manipulation de marionnettes à partir de 8 ans.
  • Pratique et Improvisation musicale. Du 14 au 19 août 2017, Giovanni Falvo Batteur, percussionniste, compositeur encadrera un stage d’improvisation musicale (pour les enfants de 6 à 12 ans).

www.centjoursdefete.eu